Créer de la valeur pour ses parties prenantes


  25 octobre 2019

S’engager dans une démarche RSE pour une entreprise, c’est réfléchir comment créer de la valeur pour toutes ses parties prenantes, en prenant du recul pour identifier grands enjeux environnementaux et sociétaux qui vont structurer le futur.  Cette démarche peut et doit se faire en s’appuyant sur le système de management en place dans l’entreprise.

Maitrisant à la fois les systèmes de management et les démarches de responsabilité sociétale, l’APESA peut vous accompagner pour intégrer dans votre SMQE des éléments qui en feront une vraie démarche RSE.

Qu’une entreprise soit certifiée (ISO 9001, ISO 14001, MASE...) ou non, elle organise son activité autour d’un système de management dans lequel elle a analysé ses forces et faiblesses / contraintes et opportunités et fait une analyse des attentes de ses parties prenantes :  clients, fournisseurs, collaborateurs, actionnaires…. C’est à partir de ce système de management qu’il faut construire une démarche RSE : un monde qui change vite et grands enjeux environnementaux et sociétaux de plus en plus prégnants obligent à se poser des questions sur la manière de créer de la valeur pour un éventail plus large de parties prenantes et ensuite de mettre en place des actions concrètes et réalistes qui complètent (ou infléchissent) celles déjà existantes.

On obtient ainsi un système de management RSE avec une vision sociétale large.

Pour les entreprises les plus importantes, cela conduira à une Déclaration de Performance Extra Financière, qui doit être auditée annuellement.

Pour les plus petites, il est possible de faire évaluer (et non certifier) ce système dans une cadre d’une démarche de progrès (AFAQ 26000, LUCIE, ECOCERT…). L’APESA peut vous accompagner dans la structuration d’un système de management RSE.

Contact : Celine Durand

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Monétariser pour guider ses choix

29 octobre 2019
La monétarisation permet de donner une valeur (Euro) aux impacts environnementaux générés par une activité. Évaluer monétairement ce que rapporte un service écosystémique fait prendre conscience de sa valeur économique, en utilisant une unité qui parle à tous. De plus en plus d’entreprises souhaitent également mieux connaitre les impacts directs et indirects de leur production. L’idée avec le principe de monétarisation étant d’aller au-delà des indicateurs courants, comme le calcul des émissions de CO2.


La résilience territoriale

18 septembre 2019
Le département de la Gironde s’engage dans une stratégie de résilience territoriale co-construite avec les collectivités, les citoyens et les parties prenantes. L’APESA est intervenue aux côtés du Département pour animer le dispositif participatif initial afin de déterminer une définition commune et faire émerger les sujets clés de la résilience pour les Girondins : boire, manger, respirer, s’engager.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP