Quel potentiel énergétique pour les exploitations agricoles ?


  29 janvier 2019

L’université de Pau et des Pays de l’Adour et le Lycée Agricole de Montardon ouvrent, en collaboration, une licence pro en alternance Optimisation énergétique des entreprises agricoles (OEEA) à la rentrée de septembre 2019. Cette formation en 1 an s’inscrit dans l’anticipation des besoins pour une agriculture future tournée vers l’énergétique. Ce parcours forme des cadres de niveau II dans le domaine de l’énergie et du génie climatique. A l’issue de la formation, les élèves seront à même de réaliser des diagnostics énergétiques dans les entreprises agricoles et de conseiller les structures dans leur projet de maîtrise de l’énergie.

Vous recherchez des compétences pour optimiser le potentiel énergétique de votre exploitation agricole ? Vous développez des projets de maîtrise de l'énergie ? Cette formation est un gisement d'étudiants alternants parmi lesquels vos futurs collaborateurs.

A titre indicatif, les établissements principalement concernés sont :

  • Les coopératives agricoles,
  • Les exploitations agricoles,
  • Les organismes agricoles techniques et de conseils,
  • Les entreprises de conseils et de ventes en énergies renouvelables,
  • Les chambres d’agriculture,
  • Les petites unités de transformation agro-alimentaire.

Les candidatures ouvrent le 15 février sur CANDARIUTA.

Pour en savoir plus.

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Rapport RSE Edition 2018

26 juin 2019
A l'occasion de son assemblée générale tenue le 14 mai dernier, l’APESA a présenté son rapport de Responsabilité Sociétale 2018.

Construit comme un rapport intégré, il illustre comment nous nous efforçons en permanence d’innover au service de la transition écologique afin de toujours mieux répondre aux besoins de nos parties prenantes.


Acceptabilité sociale des projets d’ingénierie sous-sol

30 août 2018
L’APESA a participé fin 2017-début 2018 à l’étape préliminaire du projet GEFISS porté par le pôle de compétitivité AVENIA sur l’acceptabilité sociale des projets du sous-sol. Le projet GEFISS réunit les acteurs clés de l’ingénierie du sous-sol en France. L’étape préliminaire réalisée par Kerdos, APESA, SET transfert et Actys Bee a consisté en un questionnement de l’acceptabilité sociale et sa mise en perspective au travers de cas concrets.


Séminaire de rentrée : Les territoires acteurs de la TEES

30 août 2018
Mercredi 5 septembre 2018 - Bordeaux
A l’heure où les territoires réfléchissent à l’élaboration de leur feuille de route inspirée par la loi de transition énergétique, les thématiques et les actions ciblées autour de compétences définies (eau, déchets, transports, etc.) visent l’intégration d’enjeux englobants (économie circulaire, gestion des écosystèmes, transition énergétique, etc.).
Fort de ce constat, le pool des chercheurs de l’Apesa présente ses travaux qui explorent, par des approches multidimensionnelles, les questions de transition(s) vécues à l’échelle des territoires. De la vision du pool aux outils et méthodologies en développement, ce séminaire propose un regard éclairant pour accompagner acteurs et territoires dans leurs initiatives.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP