Les projets de l’APESA sélectionnés pour les REGIOSTARS Awards


  11 juin 2020

Trois projets européens auxquels participe l’APESA ont été sélectionnés pour les REGIOSTARS Awards. Il s’agit de RETRACE et OHRI qui traitent du déploiement de l’Economie Circulaire au niveau des régions sous deux angles différents , et BIOPLAST qui s’intéresse au bioplastiques pour l’agriculture et leur fin de vie C’est une véritable reconnaissance de la qualité du travail mené par les équipes de l’APESA et leurs partenaires . Les REGIOSTARS Awards sont une compétition annuelle, organisés par la Direction Générale de la Commission Européenne. Son but est d'identifier les bonnes pratiques en matière de développement régional et mettre en évidence des projets innovants financés par l'UE, qui peuvent être inspirants pour d'autres régions.

Cinq catégories et un prix du public sont à gagner chaque année.  Votez pour le projet que vous trouvez le plus inspirant :

https://regiostarsawards.eu/

  • Le projet « RETRACE » :
    estime que l'adoption d'approches systémiques des politiques régionales peut jouer un effet de levier dans la transition vers une économie circulaire. Plus précisément, la conception systémique vise à mettre en œuvre des systèmes de production durables grâce à un engagement ascendant des parties prenantes locales. En promouvant de nouveaux modèles industriels où les flux de matières et d'énergie sont conçus de sorte que les déchets d'un processus productif deviennent un intrant pour d'autres processus, empêchant les déchets d'être rejetés dans l'environnement.
  • Le projet « ORHI »
    Chaque année, l'Union européenne génère 88 millions de tonnes de déchets alimentaires et 25,8 millions de tonnes de déchets plastiques. Entre 31% et 39% de ces plastiques sont destinés à l'incinération et à la mise en décharge. Le défi ORHI est de profiter de manière plus efficace et productive de la « matière organique » et du « plastique » à travers les activités de la chaîne de valeur agro-alimentaire.
  • Le projet « BIOPLAST »
    En raison de leur contamination potentielle, les plastiques utilisés en agriculture sont difficiles à recycler et leurs solutions de traitement très limitées. Le projet BIOPLAST vise à apporter une solution à ce problème en utilisant le concept d'économie circulaire par le développement de bioplastiques biodégradables pour l'agriculture utilisant des ressources renouvelables (principalement des déchets agricoles) et une étude de fin de vie en adéquation avec le secteur agricole (digestion anaérobie, compostage, dégradation des sols).

Contact : Christine Ferrer

 

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Une opération de dialogue territorial " trois étoiles"

15 décembre 2020
Lors de l'édition 2020 des Trophées de la participation et de la concertation organisés  par Décider Ensemble et la Gazette des Communes , la  démarche de concertation  que nous avons menée en tandem avec un de nos partenaires bordelais pour le SPPPI (Sécrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions Industrielles) en région PACA sur le sujet de la qualité de l’air ...



HOME MADE : Vers des organisations productives territoriales résilientes

23 novembre 2020
Mars 2020, face au manque d'équipements pour la lutte contre la Covid, des collectifs de makers (fablabs et couturi.ers.ères) se mobilisent spontanément en Nouvelle Aquitaine pour fabriquer masques, visières et autres équipements pour répondre aux besoins immédiats du territoire. Comment capitaliser sur cette expérience pour dégager des pistes sur de nouvelles organisations productives territoriales plus résilientes? C'est l'objet du projet ...



Dialogue territorial, dans le domaine social aussi !

13 octobre 2020
La compétence de l’APESA en matière de dialogue territorial ne s’exerce pas uniquement sur les projets environnementaux ( méthanisation, projets du sous-sol , odeurs et nuisances industrielles…). Dans le domaine social aussi, il y a des besoins de concertation. C’est le cas de la mairie de Meillon qui va construire cote à cote une maison intergénérationnelle et un eco quartier. ...



Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP