L’APESA mobilise l’intelligence collective au service du bien-être animal


  20 juillet 2017

Depuis le debut de l’année 2017, l’équipe innovation de l’APESA travaille avec l’Itavi ( Institut technique des filières avicole, cunicole et piscicole) en tant qu’animateur des réflexions sur le bien-être animal dans les filières lapin et canard gras. 

Ces réflexions regroupent de multiples parties prenantes (éleveurs, groupements professionnels, distributeurs, ONG bien-être animal, associations de consommateurs…), dont les sensibilités peuvent parfois être divergentes, avec pour objectif de faire émerger des pistes d’amélioration partagées sur la thématique du bien-être animal.

Une belle illustration de la capacité des équipes de l’APESA à développer et utiliser des méthodes opérationnelles pour stimuler l'intelligence collective.

Contact : Cyril Baldacchino

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Monétariser pour guider ses choix

29 octobre 2019
La monétarisation permet de donner une valeur (Euro) aux impacts environnementaux générés par une activité. Évaluer monétairement ce que rapporte un service écosystémique fait prendre conscience de sa valeur économique, en utilisant une unité qui parle à tous. De plus en plus d’entreprises souhaitent également mieux connaitre les impacts directs et indirects de leur production. L’idée avec le principe de monétarisation étant d’aller au-delà des indicateurs courants, comme le calcul des émissions de CO2.


La résilience territoriale

18 septembre 2019
Le département de la Gironde s’engage dans une stratégie de résilience territoriale co-construite avec les collectivités, les citoyens et les parties prenantes. L’APESA est intervenue aux côtés du Département pour animer le dispositif participatif initial afin de déterminer une définition commune et faire émerger les sujets clés de la résilience pour les Girondins : boire, manger, respirer, s’engager.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP