Avoir une vision cycle de vie, un impératif


  27 mars 2019

Parmi les indicateurs environnementaux, le « CO2e » (calculé par exemple à partir d’un Bilan Carbone®) est un des plus utilisé. Il permet de comptabiliser les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre de toute entreprise, administration, collectivité, ou même personne à titre individuel. Cependant la pollution peut se manifester autrement que par l'émanation de gaz à effet de serre.

En complément, l’APESA utilise depuis près d’une dizaine d’année l'Analyse de Cycle de Vie (ACV). Il s'agit d’une méthode qui évalue les impacts environnementaux d’un produit ou d’un process à différents niveaux : eau, air, sol, santé humaine, épuisement des ressources, etc… Ces indicateurs encadrent l'ensemble des étapes de vie d'un produit.

Pour simplifier l'approche, nous parlerons de trois grandes parties :

La naissance

Elle correspond à la phase de production et de distribution. Avant de se retrouver en magasin, le produit va traverser une série d'étape jusqu'à arriver au résultat final. Quelques exemples (non exhaustifs) :

La vie

Elle correspond à l'utilisation par l'acquéreur. En manipulant le produit, nous consommons à nouveau des ressources et créons de nouveaux impacts. Quelques exemples (non exhaustifs):

La mort

Elle correspond à la fin de son utilisation. Le produit est alors éliminé ou valorisé. Quelques exemples :

Zoom sur un accompagnement APESA

L'auteur Jérémie Pichon a fait appel à nos services pour la réalisation de son livre "Famille en transition écologique". Après avoir décortiqué en 2016 dans « La famille ( presque) zéro déchet » toutes les solutions pratiques pour réduire les déchets de la vie courante, Jérémie Pichon s'est lancé dans "Famille en transition écologique", un livre qui montre l'impact de ses gestes au quotidien en comparant son mode de vie à celui d'une famille classique. Il s'est interrogé sur son réelle influence environnemental et dépasse le cadre de la recommandation abordé dans le premier ouvrage.

Pour réaliser ce diagnostic, Jérémie Pichon a demandé l'aide aux étudiant de l'IUT de Bordeaux, encadré par leur enseignant Nicolas Berger, et a fait appel à nos ingénieurs APESA spécialisé sur la mesure des impacts environnementaux, Claire Jacquet-Lassus et Laurent Dumergues.

Nos spécialistes l'ont aidé à créer un modèle de famille classique qui a servi d'outil de comparaison et à la mesure des indicateurs. Pour ce faire, nous avons utilisé un logiciel spécialisé d’Analyse de Cycle de Vie qui a permis de modéliser et comparer les situations et consommations d’une famille « standard » et d’une famille « en transition écologique ». Pour être plus précis, nos collaborateurs ont mesuré des impacts choisis et pertinents tels que l’émission carbone, le taux de raréfaction de ressources, la consommation directe et indirecte d’eau, et l’impact de pollutions telles que l’écotoxicité d’eau douces.

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Le sens de l'entreprise

29 août 2019
La loi Pacte vient de confirmer le besoin pour les entreprises de se donner une «  raison d’être » qui ne soit pas seulement de gagner de l’argent. Il s’agit de repenser la place de l’entreprise dans la société, et de définir sa Responsabilité Sociétale (RSE). C’est une confirmation pour les entreprises ayant déjà engagé une démarche de RSE ambitieuse, c’est une incitation pour toutes les autres à intégrer les enjeux environnementaux et sociétaux dans leur stratégie.


Recyclage et revalorisation des élastomères

26 juin 2019
Le développement durable et l’éco-conception sont aujourd’hui des enjeux majeurs pour les transformateurs et utilisateurs des polymères et caoutchoucs. Le recyclage des produits et matériaux élastomères est une préoccupation importante pour la profession et les filières utilisatrices et concerne l’ensemble de la chaine de valeur.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP