Combien ?


Douglas Kennedy, Editions Belfond 2012

Douglas Kennedy est aujourd’hui un écrivain mondialement reconnu. Ce n’était pas le cas en 1992, quand il a publié ce récit de voyage, qui n’a été traduit en français que 20 ans plus tard. Dans cet ouvrage, il nous amène à la rencontre des acteurs du trading financier aux quatre coins de la planète. Il nous fait visiter les bourses de Londres, Casablanca, Sydney, Budapest, et nous fait le portrait de femmes et d'hommes travaillant dans les salles de marché, ou ils sont rentrés souvent par hasard.

Il ressort de ce document, qui se lit comme un roman, une réflexion sur la place de l'argent dans nos existences. En lisant cet ouvrage près de 30 ans après sa publication, force est de constater que son message est toujours d’actualité : « L’argent nous définit. L'argent nous tente et nous effraie. L'argent trouble notre sommeil et nous fait bondir hors du lit chaque matin. L'argent crée la pagaille, « est » pagaille -  mais qu'y a-t-il de plus passionnant que l'immense pagaille humaine ? » 

Un moment de lecture très agréable ou l’on retrouve l’art du romancier, mais aussi un regard très pertinent sur « la substance la plus perfide, la plus complexe à laquelle nous ayons à faire en cours de notre vie ».

Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP