Un projet global de déplacement pour l’APESA


  24 août 2020

Une large majorité d’actifs contraints de télétravailler pendant le confinenement ont apprécié ce mode de fonctionnement et désirent continuer à travailler depuis chez eux : ce qui pourrait à l’avenir contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre », indique un rapport de l’Ademe. Ce constat fait écho au projet global de déplacement APESA intensifié pour l’année 2020 tant sur la sécurité, la réduction des coûts et l’amélioration de son empreinte Carbone. Pour parvenir à ses engagements forts, de nombreuses actions sont déjà mises en place : le télétravail opérationnel depuis 17 ans, l’indemnité kilométrique vélo (IKV), l’usage privilégié du train pour les déplacements professionnels, le partenariat avec Budget Our Planet, une start up qui propose d’obtenir automatiquement une comptabilité détaillée d’un point de vue « budgétaire » ou « d’activité » ou « carbone » à partir de données numérisées (notes de frais scannées, etc.)...
 
Contact : Laurent Dumergues

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP