Parution de la Feuille de route de l'Economie circulaire


  26 avril 2018

La Feuille de route pour une économie 100% circulaire dévoilée par le gouvernnement le 23 avril établit un inventaire de 50 mesures regroupées en 4 axes :

  • mieux produire,
  • mieux consommer,
  • mieux gérer nos déchets,
  • mobiliser tous les acteurs.

"Cette feuille de route va nous aider à porter un nouveau regard sur la consommation et à changer progressivement de paradigme", a expliqué le 1er Minsitre Edouard Philippe 

L'ensembe des axes développés traversent les champs d'actions de l'Apesa qui opére au quotidien à accompagner les acteurs - territoires et entreprises- dans leurs transitions. Les expertises des équipes permettent de traiter les sujets soit d'un point vue opérationnel, soit d'un point de vue plus prospectif avec un projet de recherche. 

Focus sur Recyluse

L'axe consacré à l'amélioration de la consommation adresse en particulier les industriels pour qu'ils progressent dans l'information des consommateurs sur l’impact environnemental, la durabilité et la réparabilité des produits. Sous le contrôle de consommateurs mieux informés, l’industrie sera certainement encourager à fournir des pièces détachées et à renoncer à la tentation de l’obsolescence programmée comme modèle de pérennisation du marché.

Autour de cette thématique, Apesa co-conduit Recycluse, un living lab de réutilisation, réparation et reconception. Ce projet financé par l'Ademe depuis janvier 2018 a pour objectif de participer à l’émergence de la recyclerie du futur par la reconnaissance du recours au réemploi.

Ainsi, des recommandations seront formulées pour la structuration de réseaux territoriaux de réparation. Elles s'adresseront aussi bien aux porteurs de projets (pouvoirs publics, associations...) qu'aux acteurs de ces réseaux pour intégrer au coeur de leurs activités les enjeux de réparation. 

Contact Recyluse : Cyril Baldacchino

CONSULTER LA FEUILLE DE ROUTE ECO CIRCULAIRE

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Développer la méthanisation

29 mars 2018
A l’heure où Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, détaille les 15 propositions pour développer la méthanisation, l’APESA, l’IFREE et SET Transfert co-signent la brochure « Collectivités & Méthanisation » disponible en version papier et en ligne. L’ambition est de faciliter, accompagner et participer à l’installation d’unités de méthanisation agricole dans les territoires de Nouvelle Aquitaine.


Concertation à Oloron

28 mars 2018
L’APESA porte pour la mairie d’Oloron Ste Marie (64) une concertation sur la valorisation de la biomasse à l’échelle de son territoire. L’ambition est de réunir des acteur·rice·s locaux au sein de groupes de travail pour qu’il·elle·s travaillent ensemble à définir les conditions à réunir pour favoriser la valorisation de la biomasse (méthanisation, bois énergie) dans le cadre de la transition énergétique du territoire.


Lancement du projet transfontalier ORHI

14 février 2018
Le projet transfrontalier OHRI a été lancé mi-février à Mondragon (Pays Basque Espagnol) avec un co-financement FEDER et programme Interreg POCTEFA V-A Espagne-France-Andorre pour la période 2018-2020.
Rassemblant 9 partenaires de Navarre, de la Rioja, d’Euskadi, de Nouvelle Aquitaine et de Midi Pyrénées, dont l’APESA, le projet OHRI ambitionne de promouvoir l’économie circulaire dans l’industrie agro alimentaire sur les territoires du projet.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP