Parution de la Feuille de route de l'Economie circulaire


  26 avril 2018

La Feuille de route pour une économie 100% circulaire dévoilée par le gouvernnement le 23 avril établit un inventaire de 50 mesures regroupées en 4 axes :

  • mieux produire,
  • mieux consommer,
  • mieux gérer nos déchets,
  • mobiliser tous les acteurs.

"Cette feuille de route va nous aider à porter un nouveau regard sur la consommation et à changer progressivement de paradigme", a expliqué le 1er Minsitre Edouard Philippe 

L'ensembe des axes développés traversent les champs d'actions de l'Apesa qui opére au quotidien à accompagner les acteurs - territoires et entreprises- dans leurs transitions. Les expertises des équipes permettent de traiter les sujets soit d'un point vue opérationnel, soit d'un point de vue plus prospectif avec un projet de recherche. 

Focus sur Recyluse

L'axe consacré à l'amélioration de la consommation adresse en particulier les industriels pour qu'ils progressent dans l'information des consommateurs sur l’impact environnemental, la durabilité et la réparabilité des produits. Sous le contrôle de consommateurs mieux informés, l’industrie sera certainement encourager à fournir des pièces détachées et à renoncer à la tentation de l’obsolescence programmée comme modèle de pérennisation du marché.

Autour de cette thématique, Apesa co-conduit Recycluse, un living lab de réutilisation, réparation et reconception. Ce projet financé par l'Ademe depuis janvier 2018 a pour objectif de participer à l’émergence de la recyclerie du futur par la reconnaissance du recours au réemploi.

Ainsi, des recommandations seront formulées pour la structuration de réseaux territoriaux de réparation. Elles s'adresseront aussi bien aux porteurs de projets (pouvoirs publics, associations...) qu'aux acteurs de ces réseaux pour intégrer au coeur de leurs activités les enjeux de réparation. 

Contact Recyluse : Cyril Baldacchino

CONSULTER LA FEUILLE DE ROUTE ECO CIRCULAIRE

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Nos compétences pour l'Écologie Industrielle et Territoriale

30 avril 2019
Découvrez trois actualités sur nos projets d'Écologie Industrielle et Territoriale :

Natura Valor, projet portant sur la gestion des déchets verts dans des communautés de communes béarnaises.
Déploiement du projet EITNA, un point sur les premiers ateliers de cette initiative portée par l'ADEME et la région Nouvelle-Aquitaine. 
Visite au salon BIOBASED WORLD à Amsterdam, dans le cadre du projet européen INTERREG POCTEFA-ORHI pour la promotion de l'économie circulaire dans l'industrie agro-alimentaire.



Bioplast, retour sur la présentation des résultats

27 mars 2019
BIOPLAST est un projet de R&D inscrit au Programme Interreg Poctefa. Il étudie les plastiques à base de déchets agricoles (PHAs), sur le territoire transfontalier, au service des professionnels de la plasturgie et de l’agriculture.

Les partenaires du projet se sont réunis en janvier 2019 à Toulouse dans les locaux du CATAR.

En tant que pilote de Bioplast, l'Apesa a animé ces deux journées. Cette rencontre a permis à nos collaborateurs de présenter les premiers rapports du projet.


22 entreprises participent au premier atelier ORHI

29 novembre 2018
Le 16 octobre 2018, la CCI Bayonne-Pays Basque, l’ESTIA et l’APESA a organisé un atelier afin d'identifier des synergies de substitution et/ou de mutualisation entre acteurs sud-aquitains.
139 ressources et besoins à partager et 162 idées de synergies à mettre en oeuvre ont pu être identifier au cours de cette journée. De quoi accompagner ces entreprises dans l'accomplissement de leur projet.


Atelier d’optimisation de vos ressources entrantes et sortantes

20 octobre 2018
Dans le cadre du Projet INTERREG POCTEFA - ORHI, la CCI Bayonne-Pays Basque, l’ESTIA et l’APESA ont organisé le 16 octobre dernier, pour le département des Pyrénées-Atlantiques, un atelier d’optimisation des ressources entrantes et sortantes des entreprises agricoles, viti-vinicoles et agro-alimentaires en prenant en compte les aspects environnementaux, économiques et sociaux.
A venir le retour sur l'atelier et la suite du programme


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP