Les industriels de Lacq s'engagent 


  25 octobre 2018

Les nuisances et odeurs sont des problèmes pour les riverains mais aussi pour les industriels d’INDUSLACQ qui ont tout intérêt autant pour la qualité de vie de leurs salariés, que pour la qualité de vie des riverains, à ce que ces nuisances et odeurs soient réduites au minimum.

Toutefois, comme l’ont montré d’autres exemples, la résolution de ces problématiques d’odeurs et nuisances ne peuvent se concevoir que sur le long terme, car cela suppose des évolutions des installations industrielles tant dans leurs équipements (ce qui suppose des investissements significatifs) que dans les pratiques de fonctionnement.

En décembre 2017, les industriels d’INDUSLACQ se sont engagés dans une démarche active sur le long terme visant à ce que, à l’horizon de quelques années, le « bruit de fond » odeurs et nuisances d’Induslacq soit réduit significativement, tout en développant  un dialogue régulier avec les riverains et l’ensemble des autres parties prenantes.

Cette démarche a été structurée autour de 4 axes :

  • Comprendre : continuer à travailler  avec l’ensemble des partenaires scientifiques sur les données de mesure

  • Améliorer le fonctionnement des installations

  • Informer le plus rapidement possible suite aux signalements

  • Dialoguer : organiser une réunion structurée tous les deux mois et diffuser une lettre d’information électronique

Les industriels d’INDUSLACQ ont fait appel à l’APESA sur toute l’année 2018 pour les aider à structurer et à déployer cette démarche.

L’APESA a ainsi pu faire profiter le bassin de Lacq à la fois de ses diverses compétences techniques (qualité de l’air, animation des processus de concertation,…), mais aussi de sa capacité à mettre en réseau les acteurs sur un territoire qu’elle connait bien.

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Les bioplastiques c'est fantastique pour l'APESA

11 juin 2020
Lire l'article de SUD OUEST Voilà un projet qui s’inscrit dans la perspective d’une économie plus respectueuse des ressources naturelles et moins dépendante du pétrole. La sortie du confinement et de la crise sanitaire est l’occasion de mettre en avant Bioplast, projet de recherche et développement (R & D) européen d’avenir, portant sur le développement des bioplastiques biodégradables, produits à partir de ...



Une boite à outils innovante pour l'Eco Innovation issue de

11 juin 2020
A travers le projet de recherche ALIENNOR, financé par l’ANR et les travaux de ressourcement scientifique financés par la Région Nouvelle Aquitaine l’APESA a pu développer une Boite à Outils de Mécanismes de Stimulation d’Éco-idéation, c’est-à-dire des outils simples permettant aux entreprises de faire évoluer leurs produits et leurs services dans le sens de soutenabilité et de la prise en ...



Les projets de l’APESA sélectionnés pour les REGIOSTARS Awards

11 juin 2020
Trois projets européens auxquels participe l’APESA ont été sélectionnés pour les REGIOSTARS Awards. Il s’agit de RETRACE et OHRI qui traitent du déploiement de l’Economie Circulaire au niveau des régions sous deux angles différents , et BIOPLAST qui s’intéresse au bioplastiques pour l’agriculture et leur fin de vie C’est une véritable reconnaissance de la qualité du travail mené par les ...



L’APESA premier laboratoire français reconnu pour la certification "OK Compost"

8 juin 2020
L’APESA investit aujourd’hui pour ses clients sur la problématique de la biodégradabilité des bioplastiques et des emballages, en compostage domestiques et industriel selon des systèmes normatifs européens et internationaux. L’APESA est le premier laboratoire français reconnu, par le principal organisme certificateur TUV AUSTRIA, pour la réalisation des essais en vue des certifications OK compost HOME et OK compost INDUSTRIAL qui ...



Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP