Investissements équipements de valorisation biomasses, déchets et effluents


  4 avril 2017

Au cours de l’année 2017, le Plateau technique va engager une campagne d’investissement de 90 000€ (pris en charge à 50 % par la région Nouvelle Aquitaine) afin de diversifier ces activités et satisfaire au mieux la demande client dans le domaine de la valorisation biomasse, déchets et effluents. Parmi les investissements significatifs :

  • L’automatisation du pilote piston voie sèche de 40L avec un système automatisé d’alimentation et de soutirage. Cette amélioration nous permettra notamment de réaliser une alimentation continue 24/24 7/7 dans des conditions proches du fonctionnement d’une unité industrielle.
  • Une chaine HPLC (High Performance Liquid Chromatography) permettant de quantifier les AGVs (C2 ; C3 ; C4) et les métabolites présents dans les digesteurs anaérobies mais aussi lors des phases d’ensilages de la matière en amont du procédé de digestion anaérobie. Par l’utilisation de cet appareil, l’APESA pourra étendre son champ de compétences vers d’autres filières comme le bioéthanol mais aussi la quantification des sucres présents dans les biomasses.
  • Une chaine GC (Gas Chromatograph) permettant l’analyse des gaz et la quantification des AGVs, venant compléter l’outil micro GC dont nous disposons, répondant ainsi à l’augmentation de la demande BMP et pilotes de ces dernières années.
  • L’achat d’une cuve de 100L de digestion anaérobie en infiniment mélangée permettant ainsi de réaliser des tests à échelle supérieure et de produire suffisamment de digestat notamment en vue de sa transformation (compostage, pyrolyse) et d’essais de phytotoxicité et d’efficacité.
  • La mise en place d’une cuve de prétraitement de 20 L (pouvant atteindre des températures de 100°C) simulant ainsi des filières d’hygiénisation mais aussi simuler des filière de prétraitement (thermique et thermo-chimique) pouvant par la suite alimenter une réacteur de digestion anaérobie pilote en continu.

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

22 entreprises participent au premier atelier ORHI

29 novembre 2018
Le 16 octobre 2018, la CCI Bayonne-Pays Basque, l’ESTIA et l’APESA a organisé un atelier afin d'identifier des synergies de substitution et/ou de mutualisation entre acteurs sud-aquitains.
139 ressources et besoins à partager et 162 idées de synergies à mettre en oeuvre ont pu être identifier au cours de cette journée. De quoi accompagner ces entreprises dans l'accomplissement de leur projet.


Ecologie Industrielle et Territoriale en Nouvelle-Aquitaine

29 novembre 2018
L'ADEME et la région Nouvelle-Aquitaine ont lancé un appel à projets dédié à l'Ecologie Industrielle et Territoriale (EIT). Un accompagnement technique et financier est proposé aux porteur d'une démarche EIT en fonction de leur avancement. L’accompagnement technique repose sur un Centre de Ressources Régional constitué de l'Apesa, du Pôle des Eco-Industries et de la CCI Nouvelle-Aquitaine. Cette aide gratuite est financé par le Centre de Ressources.


Les industriels de Lacq s'engagent 

25 octobre 2018
Conscients des nuisances et odeurs générées par ses industries, le collectif ASL  INDUSLACQ s'est engagé dans une démarche active sur le long terme visant à réduire significativement ses impacts à l'horizon de quelques années. Depuis début 2018, l'Apesa l'accompagne pour l'élaboration et le déploiement d'un plan d'actions à la fois techniques et organisationnelles associées à un dialogue renforcé avec les riverains et les autres parties prenantes du territoire.


La filière BTP en fait des tonnes

24 octobre 2018
Le recyclage des déchets inertes du BTP en substitution des prélèvements dans les carrières est un enjeu à la fois environnemental et économique.
Les réseaux d'Achats Publics Responsables (3AR) et d'Economie Circulaire et d'Innovation (RECITA) en Nouvelle Aquitaine mènent une action conjointe pour booster les processus de réemploi, réutilisation et valorisation dans les travaux publics de voirie. Retour sur la journée technique de lancement du 18/10.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP