Investissements équipements de valorisation biomasses, déchets et effluents


  4 avril 2017

Au cours de l’année 2017, le Plateau technique va engager une campagne d’investissement de 90 000€ (pris en charge à 50 % par la région Nouvelle Aquitaine) afin de diversifier ces activités et satisfaire au mieux la demande client dans le domaine de la valorisation biomasse, déchets et effluents. Parmi les investissements significatifs :

  • L’automatisation du pilote piston voie sèche de 40L avec un système automatisé d’alimentation et de soutirage. Cette amélioration nous permettra notamment de réaliser une alimentation continue 24/24 7/7 dans des conditions proches du fonctionnement d’une unité industrielle.
  • Une chaine HPLC (High Performance Liquid Chromatography) permettant de quantifier les AGVs (C2 ; C3 ; C4) et les métabolites présents dans les digesteurs anaérobies mais aussi lors des phases d’ensilages de la matière en amont du procédé de digestion anaérobie. Par l’utilisation de cet appareil, l’APESA pourra étendre son champ de compétences vers d’autres filières comme le bioéthanol mais aussi la quantification des sucres présents dans les biomasses.
  • Une chaine GC (Gas Chromatograph) permettant l’analyse des gaz et la quantification des AGVs, venant compléter l’outil micro GC dont nous disposons, répondant ainsi à l’augmentation de la demande BMP et pilotes de ces dernières années.
  • L’achat d’une cuve de 100L de digestion anaérobie en infiniment mélangée permettant ainsi de réaliser des tests à échelle supérieure et de produire suffisamment de digestat notamment en vue de sa transformation (compostage, pyrolyse) et d’essais de phytotoxicité et d’efficacité.
  • La mise en place d’une cuve de prétraitement de 20 L (pouvant atteindre des températures de 100°C) simulant ainsi des filières d’hygiénisation mais aussi simuler des filière de prétraitement (thermique et thermo-chimique) pouvant par la suite alimenter une réacteur de digestion anaérobie pilote en continu.

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Acceptabilité sociale des projets d’ingénierie sous-sol

30 août 2018
L’APESA a participé fin 2017-début 2018 à l’étape préliminaire du projet GEFISS porté par le pôle de compétitivité AVENIA sur l’acceptabilité sociale des projets du sous-sol. Le projet GEFISS réunit les acteurs clés de l’ingénierie du sous-sol en France. L’étape préliminaire réalisée par Kerdos, APESA, SET transfert et Actys Bee a consisté en un questionnement de l’acceptabilité sociale et sa mise en perspective au travers de cas concrets.


Séminaire de rentrée : Les territoires acteurs de la TEES

30 août 2018
Mercredi 5 septembre 2018 - Bordeaux
A l’heure où les territoires réfléchissent à l’élaboration de leur feuille de route inspirée par la loi de transition énergétique, les thématiques et les actions ciblées autour de compétences définies (eau, déchets, transports, etc.) visent l’intégration d’enjeux englobants (économie circulaire, gestion des écosystèmes, transition énergétique, etc.).
Fort de ce constat, le pool des chercheurs de l’Apesa présente ses travaux qui explorent, par des approches multidimensionnelles, les questions de transition(s) vécues à l’échelle des territoires. De la vision du pool aux outils et méthodologies en développement, ce séminaire propose un regard éclairant pour accompagner acteurs et territoires dans leurs initiatives.


Atelier d’optimisation de vos ressources entrantes et sortantes

29 août 2018
Dans le cadre du Projet INTERREG POCTEFA - ORHI, la CCI Bayonne-Pays Basque, l’ESTIA et l’APESA organisent pour le département des Pyrénées-Atlantiques, un atelier d’optimisation des ressources entrantes et sortantes des entreprises agricoles, viti-vinicoles et agro-alimentaires en prenant en compte les aspects environnementaux, économiques et sociaux.
Mardi 16 Octobre 9H - 12h -  suivi d’un buffet d’échanges - Lieu : CCI Bayonne Pays Basque


Le projet INTERREG POCTEFA-ORHI rentre dans sa phase opérationnelle

29 août 2018
ORHI consacré au « Déploiement de technologies innovantes de l’économie circulaire dans le but d’évaluer les flux de matière organique et plastique dans la chaîne de valeur agroalimentaire par des synergies entre entreprises » rentre dans sa phase opérationnelle. L’APESA leader de l’action visant à « Encourager et faciliter l'identification de Synergies Inter-Entreprises » organise les 10 et 11 avril à Pau une formation à destination de l’ensemble des partenaires du projet.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP