Dynamiser les démarches de transition écologique sur les territoires 


  21 novembre 2017

Comment dynamiser les démarches de transition et d’économie circulaire sur les territoires ? Pour répondre à cette problématique d'appropriation sociétale des projets développés pour accompagner la transition écologique, l'Apesa lance un travail de recherche avec Romain Gayral, géographe en thèse CIFRE au sein de l’APESA sous la supervision scientifique de Frédéric Tesson, professeur de géographie et aménagement de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, chercheur au laboratoire PASSAGES.

Contact : Romain.gayral@apesa.fr

Connaitre le laobratoire Passages

Le sujet de cette thèse interroge le concept territoire ainsi que l’objet lui-même et la problématique de sa construction. Ce travail est conçu comme une recherche impliquée, l’objectif est de faire circuler l’information entre les acteurs des territoires choisis pour mettre en œuvre les politiques accompagnant la transition écologique.

Ce travail conduit à un questionnement qui structure notre approche de la problématique de la transition écologique. Un questionnement quant à la construction territoriale, aux mutations sociétales, à l’appropriation de l’espace et à l’appropriation sociétale des projets développés pour accompagner la transition écologique. Qu’entendons-nous par appropriation ? Appropriation par les acteurs des territoires des projets de transition ? Les acteurs des territoires, en tant que porteurs de projets, permettent-ils une appropriation sociétale desdits projets ?

Lors de cette thèse, au-delà des terrains empiriques étudiés, nous amènerons notre réflexion autour de deux concepts fondamentaux en géographie : « le territoire »  et « l’appropriation sociétale ».

A travers cette thèse nous souhaitons apporter des réponses à ces questionnements et développer une méthodologie pour comprendre la manière dont les territoires agissent et réagissent à la transition écologique qui s’impose à eux. Nous fondons notre approche sur les politiques d’économie circulaire considérant qu’elles sont à même de susciter une émulation sociale et sociétale au sein des territoires. On cherche par cette méthodologie une mise en mouvement des territoires et des acteurs territoriaux sur les thématiques écologiques.

L’économie circulaire, choisie comme objet dans cette thèse, est vecteur de la construction du territoire mais n’est pas la seule composante de cette construction. C’est un outil de développement des projets sur les territoires, qu’il convient d’étudier, mais, afin de susciter l’appropriation de ces projets nous devons intégrer à nos recherches les acteurs, les liens entre eux, et la considération systémique de la construction territoriale. L’économie circulaire est un outil participant à la mise en œuvre des politiques territoriales de transition écologique mais il s’intègre dans le système territorial lui-même, le façonne et en dépend.

Nous considérons qu’il ne s’agit pas de concevoir et de transposer une méthodologie mais bien de l’adapter à chaque contexte territorial en prenant en compte les différents paramètres qui la compose et notamment l’homme habitant, producteur, consommateur, agent et acteur (G. Di Méo, 2008).

Pour consulter la thèse de Romain Gayral

 

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Acceptabilité sociale des projets d’ingénierie sous-sol

30 août 2018
L’APESA a participé fin 2017-début 2018 à l’étape préliminaire du projet GEFISS porté par le pôle de compétitivité AVENIA sur l’acceptabilité sociale des projets du sous-sol. Le projet GEFISS réunit les acteurs clés de l’ingénierie du sous-sol en France. L’étape préliminaire réalisée par Kerdos, APESA, SET transfert et Actys Bee a consisté en un questionnement de l’acceptabilité sociale et sa mise en perspective au travers de cas concrets.


Séminaire de rentrée : Les territoires acteurs de la TEES

30 août 2018
Mercredi 5 septembre 2018 - Bordeaux
A l’heure où les territoires réfléchissent à l’élaboration de leur feuille de route inspirée par la loi de transition énergétique, les thématiques et les actions ciblées autour de compétences définies (eau, déchets, transports, etc.) visent l’intégration d’enjeux englobants (économie circulaire, gestion des écosystèmes, transition énergétique, etc.).
Fort de ce constat, le pool des chercheurs de l’Apesa présente ses travaux qui explorent, par des approches multidimensionnelles, les questions de transition(s) vécues à l’échelle des territoires. De la vision du pool aux outils et méthodologies en développement, ce séminaire propose un regard éclairant pour accompagner acteurs et territoires dans leurs initiatives.


Atelier d’optimisation de vos ressources entrantes et sortantes

29 août 2018
Dans le cadre du Projet INTERREG POCTEFA - ORHI, la CCI Bayonne-Pays Basque, l’ESTIA et l’APESA organisent pour le département des Pyrénées-Atlantiques, un atelier d’optimisation des ressources entrantes et sortantes des entreprises agricoles, viti-vinicoles et agro-alimentaires en prenant en compte les aspects environnementaux, économiques et sociaux.
Mardi 16 Octobre 9H - 12h -  suivi d’un buffet d’échanges - Lieu : CCI Bayonne Pays Basque


Le projet INTERREG POCTEFA-ORHI rentre dans sa phase opérationnelle

29 août 2018
ORHI consacré au « Déploiement de technologies innovantes de l’économie circulaire dans le but d’évaluer les flux de matière organique et plastique dans la chaîne de valeur agroalimentaire par des synergies entre entreprises » rentre dans sa phase opérationnelle. L’APESA leader de l’action visant à « Encourager et faciliter l'identification de Synergies Inter-Entreprises » organise les 10 et 11 avril à Pau une formation à destination de l’ensemble des partenaires du projet.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP