Développer la méthanisation


  29 mars 2018

La méthanisation est une technologie qui permet de valoriser énergétiquement la matière organique (déchets agricoles, industriels ou ménagers mais également boue d’épuration) grâce à l’action naturelle de micro-organismes bactériens dans un espace privé d’oxygène. Le biogaz obtenu (composé de 50 à 70% de méthane) peut ensuite être utilisé comme combustible (production électricité ou chaleur voire carburant) ou être injecté dans le réseau de gaz naturel.

Elle est une source d’énergie qui n’émet pas de gaz à effet de serre et se révèle donc particulièrement respectueuse de l’environnement. Elle est à ce titre considérée comme un véritable atout pour la transition énergétique française.

Le groupe de travail sur le déploiement de la méthanisation en France vient de rendre ses conclusions au travers 15 propositions énoncées par Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire (lundi 26 mars 2018).

Conscient des nombreux avantages environnementaux (réduction des émissions de CO2 par substitution à l’usage d’énergies fossiles) et économiques (diminution de déchets organiques à traiter par d’autres filières) de la méthanisation, le gouvernement compte s’appuyer sur ces 15 propositions pour atteindre l’objectif fixé par la loi de transition énergétique : 10% du gaz naturel français devront être d’origine renouvelable d’ici l’horizon 2030.

Les collectivités territoriales au cœur de la transition énergétique

 

En Nouvelle Aquitaine, la prise de conscience de l’enjeu de la professionnalisation de la filière et la nécessité d’accélérer le déploiement des installations dans les territoires est déjà mature. Dans ce contexte, les collectivités ont besoin d’être accompagnées pour cerner les enjeux et les leviers pour développer la méthanisation. Ainsi, l’IFREE, SET Transfert et l’APESA ont associé leurs compétences pour aborder toutes les dimensions d’un projet de méthanisation et publient la brochure « Méthanisation et Collectivités ». Ils ont reçu le soutien de la Région et s’inscrivent dans la ligne du dispositif MéthaN’actions conduit par l’Ademe en Nouvelle Aquitaine pour accompagner les porteurs de projets.

Cette brochure est un document opérationnel pour donner des points de repère aux élu.e.s et technicien.nes des collectivités locales en vue de faciliter, accompagner et participer à l’installation d’unités de méthanisation agricole dans les territoires.

Elle met l’accent sur les coopérations possibles entre agriculteurs.trices, éleveur.se.s et élu.e.s locaux.ales et aborde également les craintes et interrogations soulevées par les habitant.e.s afin de favoriser une dynamique de co-construction des projets territoriaux de méthanisation agricole.

Pour consulter la brochure en ligne

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Initiation à la méthanisation

24 février 2020
Date : Durée 2 jours les 24 et 25 juin 2020 Lieu : Pau pour la partie théorique, puis déplacement sur le site d'un méthaniseur Objectifs : Découvrir la méthanisation : historique, enjeux, niveau de développement en France et en Europe, perspectives, Comprendre son fonctionnement : mécanismes biologiques, substrats méthanisables intérêts et limites, Connaitre les principaux équipements et technologies utilisés pour la méthanisation (incorporation des ...



Prévention des risques sur les installations de méthanisation

13 février 2020
Date : Durée 2 jours les 3 & 4 juin 2020  Lieu : Pau Objectifs : Savoir identifier les risques potentiels d’une unité de méthanisation et mettre en place les moyens de protection et prévention adaptés. Optimisez et sécurisez le fonctionnement de l’installation Maîtrisez les risques associés Apportez des garanties aux assureurs et autres parties prenantes (riverains, financeurs, DREAL…) Formatrices  : Christine Peyrelasse, Chef de projets sur les thématiques de la méthanisation ...



L'agriculture se tourne vers les bioplastiques

25 novembre 2019
Pour répondre aux enjeux de demain, accompagner et anticiper les évolutions technologiques, l’APESA mène de nombreuses activités de R&D.
Parmi elles, la coordination du projet BIOPLAST Interreg Poctefa qui vise à développer une filière de production de bioplastiques en secteur agricole sur le principe de l’économie circulaire. Les bioplastiques seront produits à partir de déchets agricoles en intégrant leur biodégradabilité. Une démarche environnementale globale qui s'inscrit dans la dynamique d'éradication du plastique.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP