Concertation à Oloron


  28 mars 2018

Des premiers entretiens menés avec un large panel d’acteur·rice·s locaux (agriculteur·rice·s, propriétaires forestiers, coopérative forestière, syndicat de collecte de déchets, transformateur du bois…) ont montré l’intérêt d’investir le bois énergie et la méthanisation : deux filières qui ont un potentiel de développement important au regard des enjeux de transition énergétique du territoire d’Oloron Ste Marie. Pour travailler à développer ces filières, la mairie a souhaité invité les acteur·rice·s locaux·les à participer à des groupes de travail animés par l’APESA.

Ces groupes vont se réunir chacun 3 fois d’ici l’été pour donner le temps aux acteur·rice·s mobilisé·e·s de :

-        faire l’inventaire des possibles et souhaitables en termes de projet et/ou actions à mener,

-        repérer les freins et obstacles à ces « possibles et souhaitables»,

-        finaliser leur réflexion en matérialisant les conditions à réunir pour développer les filières bois énergie et méthanisation sur le territoire.

Affaire à suivre donc d’ici l’été 2018 !

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Développer la méthanisation

29 mars 2018
A l’heure où Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, détaille les 15 propositions pour développer la méthanisation, l’APESA, l’IFREE et SET Transfert co-signent la brochure « Collectivités & Méthanisation » disponible en version papier et en ligne. L’ambition est de faciliter, accompagner et participer à l’installation d’unités de méthanisation agricole dans les territoires de Nouvelle Aquitaine.


Lancement du projet transfontalier ORHI

14 février 2018
Le projet transfrontalier OHRI a été lancé mi-février à Mondragon (Pays Basque Espagnol) avec un co-financement FEDER et programme Interreg POCTEFA V-A Espagne-France-Andorre pour la période 2018-2020.
Rassemblant 9 partenaires de Navarre, de la Rioja, d’Euskadi, de Nouvelle Aquitaine et de Midi Pyrénées, dont l’APESA, le projet OHRI ambitionne de promouvoir l’économie circulaire dans l’industrie agro alimentaire sur les territoires du projet.


Démarrage de Bioplast

14 février 2018
En tant que chef de file du projet Bioplast, l'Apesa a accueilli à Pau fin janvier l'ensemble des partenaires à l'occasion du lancement officiel. L’objectif principal du projet est de développer une filière R&D de production de bioplastiques sur le principe de l’économie circulaire. Les supports bioplastiques produits seront destinés au secteur agricole et produits à partir de déchets agricoles. BIOPLAST se déroulera sur trois ans (2018-2020) avec un co-financement FEDER et Interreg POCTEFA.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP