BIO-GNV : utiliser le biogaz de méthanisation pour les véhicules


  31 août 2017

Après avoir participé à l’émergence du projet de traitement d’ordures ménagères par méthanisation du syndicat de traitement de déchets Bilta Garbi , l’APESA a réalisé en 2016 une étude sur la mise en place d’une filière GNV (Gaz Naturel Véhicule) utilisant le biogaz de ce méthaniseur.

Dans ce cadre, un recensement des différents consommateurs potentiels de GNV a été réalisé auprès d’acteurs privés et publics. Ce travail a dans un 1er temps permis de quantifier les besoins et de connaitre la fréquence d’utilisation des flottes concernées. A partir de ce travail peu(ven)t être dimensionnée(s) la/les station(s) GNV en adéquation avec le besoin.

Le travail réalisé a permis de faire apparaitre quelques tendances :  

  • Le gaz distribué à la station, même s’il provient d’une station de méthanisation implantée à proximité, doit être acheté sur le réseau de distribution au cours de marché,

  • L’achat de gaz sur le réseau de distribution permet de s’affranchir d’un stockage sur le site de la station GNV (adéquation offre/demande),

  • La conversion d’une flotte au GNV doit être aidée (consommateurs de GNV) pour compenser les surcoûts liés à l’investissement, à la maintenance… mais aussi pour inciter à consommer du GNV dont le réseau de distribution est bien moins développé que ceux des carburants conventionnels (essence, gazole, GPL) ou électriques.

Le bilan environnemental de la filière GNV 

L’agence de l’énergie Allemande a publié en 2007 un document sur le rôle du gaz et du biométhane dans le mix de carburant. De cette étude ressort une comparaison entre les émissions de gaz à effet de serre de différents carburants , qui montre l’avantage majeur du BIO-GNV.

Emission de GES du puits à la roue (eq g CO2/ km) (Source : Agence de l’énergie Allemande)

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Nos compétences pour l'Écologie Industrielle et Territoriale

30 avril 2019
Découvrez trois actualités sur nos projets d'Écologie Industrielle et Territoriale :

Natura Valor, projet portant sur la gestion des déchets verts dans des communautés de communes béarnaises.
Déploiement du projet EITNA, un point sur les premiers ateliers de cette initiative portée par l'ADEME et la région Nouvelle-Aquitaine. 
Visite au salon BIOBASED WORLD à Amsterdam, dans le cadre du projet européen INTERREG POCTEFA-ORHI pour la promotion de l'économie circulaire dans l'industrie agro-alimentaire.



Bioplast, retour sur la présentation des résultats

27 mars 2019
BIOPLAST est un projet de R&D inscrit au Programme Interreg Poctefa. Il étudie les plastiques à base de déchets agricoles (PHAs), sur le territoire transfontalier, au service des professionnels de la plasturgie et de l’agriculture.

Les partenaires du projet se sont réunis en janvier 2019 à Toulouse dans les locaux du CATAR.

En tant que pilote de Bioplast, l'Apesa a animé ces deux journées. Cette rencontre a permis à nos collaborateurs de présenter les premiers rapports du projet.


Centre technologique en environnement et maîtrise des risques, basé sur 4 sites en Aquitaine

TOP